Le travail de la vigne

 
 

La taille

Le but de la taille est d'enlever, munis d'un sécateur, les sarments excédentaires afin d'éviter que la sève au printemps nourrisse des sarments inutiles ; ce qui favorisera le redémarrage de la végétation au printemps et va également régulariser la production des raisins tant au niveau de la qualité que de la quantité.

 

Le liage

Cette étape se fait à la suite de la taille. Il faut passer les sarments, rameaux de vignes séchés, que l’on place de part et d’autre du fil de support. Une opération manuelle qui requiert de la précision et de la rapidité.

 

L’ébourgeonnage

Consiste à éliminer tous les “bourgeons gourmands”, qui poussent sur les charpentes et risquent de détourner la sève des bourgeons principaux.

 

Le palissage

Démêler les brins, séparer les pieds de vignes avec une agrafe : le but est d’aérer la végétation afin que le raisin prenne le soleil.

 

La vendange

Tous les acteurs de la Champagne sont mobilisés pendant près de trois semaines. La date n’est jamais définie à l’avance car c’est l’observation de la vigne qui en décide. Une période cruciale, l’avenir se joue en quelques jours seulement !

 

Notre démarche

Nous pratiquons la lutte raisonnée, c’est-à-dire que nous ne traitons que si la maladie est présente. Nous sommes dans une démarche de certification HVE et VDC (Haute Valeur Environnementale et Viticulture Durable en Champagne). Ces certifications ont pour but de contrôler notre travail. Nous avons obligation de respecter notre vignoble. Notre région Champagne, notre terroir de la Vallée de la Marne sont tellement magnifiques, qu'il est de notre devoir de les préserver.

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Contact
quis, vulputate, venenatis ut ut dolor. pulvinar tristique vel, velit,